Les juifs messianiques

Qui sont les Juifs messianiques ?

Les premiers disciples de Yechoua – Jésus - étaient tous des Juifs. La première communauté « chrétienne » mentionnée dans le livre des Actes, à Jérusalem, était de même composée exclusivement de Juifs. Et même si la prédication de l’Évangile s’est largement opérée par la suite dans l’ensemble du monde non-juif, il est un fait que depuis le premier ordre de mission du Seigneur1, il y a toujours eu des Juifs qui ont cru que Yechoua est le Messie annoncé dans les écritures hébraïques.

Aujourd’hui, des milliers de Juifs dans le monde reconnaissent en Yechoua2 le Messie d’Israël. Ces Juifs ont été appelés souvent judéo-chrétiens ou encore chrétiens d’origine hébraïque ou juive. Aujourd’hui cependant, l’appellation la plus utilisée pour les désigner est « Juifs messianiques ».

L’Évangile a été annoncé pour la première fois aux Goyim3 par des disciples juifs de Yechoua, des Juifs messianiques. Ces Juifs n’avaient pas renoncé à leur héritage ni à la foi de leurs ancêtres. Ils avaient simplement découvert en Yechoua le Messie annoncé par les prophètes, selon l’accomplissement des promesses faites à leurs pères.

Au fil du temps et pour diverses raisons, ces Juifs croyant en Jésus ont malheureusement été contraints d’abandonner beaucoup de leurs traditions et de renoncer à leurs liens avec leur peuple et leur identité. Cette « rupture » forcée va durer plusieurs siècles.

Or, Yechoua lui-même avait déclaré qu’il était venu premièrement pour « les brebis perdues de la maison d’Israël »4. Les premières communautés juives messianiques n’ont pas failli à cette priorité et ce n’est que quelques années seulement après la résurrection de Yechoua que celles-ci vont commencer véritablement à partager la Bonne Nouvelle aux Goyim5.

La renaissance du mouvement messianique et le lien indéfectible des croyants en Yechoua avec leur peuple et leurs racines vont se dessiner paradoxalement en même temps que l’émancipation progressive des communautés juives d’Europe, à partir du début du 19ième siècle. En dépit d’un antisémitisme grandissant, qui a culminé notamment avec les pogroms et ensuite la Shoah, juifs sont de plus en plus nombreux à le reconnaître comme leur Messie.

Un changement s’impose cependant et beaucoup choisissent de préserver et même revendiquer leur identité de Juif messianique au sein de leur communauté, tout en se réjouissant de leur fraternité avec les chrétiens non-juifs.

Il existe aujourd’hui plus de 200 000 Juifs messianiques dispersés dans le monde, en Israël et dans la Diaspora.

Deux associations membres du CNEF représentent les Juifs messianiques : le « Berger d’Israël » et « Juifs pour Jésus » .

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter les sites suivants, ou les contacter directement :

https://lebergerdisrael.org/

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

et

http://juifspourjesus.org/

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

1 Matthieu 28.

2 Yechoua est le nom de Jésus en hébreu. Il signifie l’Éternel sauve.

3 Terme en hébreu qui désigne les nations (non-juives).

4 Matthieu 15.24.

5 Voir Actes 10.45 et suivants.