Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
Retour
CONSEIL NATIONAL DES ÉVANGÉLIQUES DE FRANCE (CNEF) ORGANISME
Le 25 juillet 2019
Une société européenne touchée par les peurs et les<br />
populismes

Une société européenne touchée par les peurs et les
populismes

Appel à l’action émanant de l’Assemblée générale de l’Alliance évangélique européenne de juin 2019 sur le thème : cheminer ensemble dans une société européenne touchée par les peurs et les populismes.

Introduction

Ce document servira, nous l'espérons, à cultiver les échanges et à nous inciter à l'action en matière de sécurité et de sûreté. Lors de cette Assemblée générale, nous avons eu l'opportunité d'une réflexion approfondie et soignée sur ces sujets et de les travailler ensemble.

Nous espérons que notre conversation se poursuivra avec la confrontation mutuelle de nos diverses compréhensions et l'encouragement mutuel par nos échanges de vécus. Nous voulons être en mesure de cultiver les échanges avec ceux qui n'étaient pas présents, avec les Églises, nos AE nationales, etc. Ce document est un point de départ, pas une conclusion de ce qui a été dit au cours de ces 4 derniers jours. Il n'est pas non plus un résumé, car la richesse de nos conversations aurait noirci plus de pages que celles-ci. Ce document se veut un point de départ rassemblant quelques idées émises par les divers intervenants et lors des séminaires, groupes de travail et conversations. Nous prions que vous y ajoutiez vos propres réflexions, idées et propositions qui seront un catalyseur pour déclencher la conversation dans votre contexte personnel. Nous prions que ces échanges soient remplis d'espérance, saturés d'amour et centrés sur Jésus.

Sécurité et sûreté dans l'histoire

Quand nous regardons l'histoire dans le rétroviseur, nous comprenons que le « bon vieux temps » n'a jamais été si « bon » que ça. Il n'y a pas une période de l'histoire où les gens ont été « à l'abri ». Il y a toujours eu des menaces et la peur de menaces, notamment de guerres, d'attaques étrangères, de maladies, de famines, d'inondations et autres catastrophes naturelles.

Pourtant, historiquement Dieu était perçu comme celui qui avait la situation en main, celui à qui toute l'humanité devrait rendre des comptes, celui qui instaurerait la justice. La manière dont la société comprenait le monde comportait un élément d'éternité. Aujourd'hui, par contre, la laïcité a exclu Dieu et a laissé la situation aux mains du genre humain. Il n'y a plus de puissance supérieure responsable, personne à qui rendre des comptes et personne pour instaurer la justice. Notre perspective est temporelle et limitée à ce qui se passe sur cette terre. La confiance a cédé la place à la peur.

Sécurité et sûreté aujourd'hui

Aujourd'hui, nous ne vivons pas une période en soi plus dangereuse, mais nous sommes davantage conscients des dangers qui nous entourent. Si paix, liberté stabilité, confort et opportunités sont pour beaucoup la norme, ce n'est pas obligatoirement ce que nous ressentons. Les médias, les médias sociaux et Internet ont rendu immédiatement disponibles dans le monde entier, en couleurs vives et à la seconde près, toutes sortes de menaces, même si elles ne présentent aucune menace directe pour nous. Nous sommes bombardés de mauvaises nouvelles - terrorisme, criminalité, maltraitance, trafics, prévisions de catastrophes environnementales et sanitaires. Nous sommes désorientés par les changements, qu'ils touchent à la politique, la vision du monde, la remise en question des certitudes culturelles et économiques, les avancées technologiques, les questions d'émigration et d'immigration, de voisinages où on ne se sent plus chez soi. Perte d'emploi, maison inondée, enfants menacés par des gangs, affronter la vieillesse loin de toute parenté ou avec des ressources insuffisantes, demandeur d'asile chrétien harcelé par des musulmans ou confronté à la déportation ou la persécution, voilà tant de raisons d'avoir peur.

Les incertitudes et les menaces peuvent être bien réelles. Cependant, ce qui exacerbe l'insécurité est la fragilité et le manque de résilience. Nous attendons de nos gouvernements qu'ils trouvent une solution à tous les problèmes et qu'ils garantissent notre sécurité, mais ils ne le peuvent pas. Nous plaçons notre sécurité beaucoup trop dans l'argent, le sexe, nos enfants, la culture et l'approbation des autres. Nous choisissons trop souvent de nous protéger du danger en gardant nos enfants à l'intérieur et en restant loin de ceux qui sont différents. La peur grandit.

Une perspective biblique de la peur

Qu'est-ce que la peur et qu'en dit la Bible ? La peur est une réaction naturelle à tout ce qui est inconnu et perçu comme une menace. Nous possédons une réaction très naturelle et biologique vis-à-vis de la peur : se battre, fuir ou rester paralysé. Dès le commencement, la Bible nous encourage à craindre Dieu (Proverbes 9.10). Pourtant, la crainte attendue par Dieu ne repose pas sur la terreur ou l'incertitude, elle repose sur le respect et la sainteté. La crainte de Dieu ne produit pas en nous une réaction de lutte, de fuite ou de paralysie ; elle nous donne au contraire le désir de louer, d'honorer et de respecter Dieu (Apocalypse 1.11-17).

Dans le Nouveau Testament, le concept de crainte est réglé d'une manière différente par Jésus qui nous incite au contraire à mettre notre confiance en lui et dans ses promesses. Ce n'est pas que Jésus ignore le concept de peur, en fait il la prend en compte, mais il nous demande de ne pas y succomber. La pensée qui traverse tout le Nouveau Testament est que par le renouvellement de notre intelligence, par une vie d'amour accompli, en gardant les yeux fixés sur Jésus et sur notre espérance éternelle, rien dans ce monde, pas même la peur, ne pourra nous contrôler ou nous dominer. (Romains 12.1-3 ; Éphésiens 4.23 ; 1 John 4.18 ; Apocalypse 2.4). Les messages que nous recevons directement de Jésus, alors que nous vivons dans un monde dangereux sont : tiens bon (Apocalypse 3.11) et sois vainqueur (Apocalypse 2&3). Ces messages ne sont pas des suggestions fantasques et naïves, ils témoignent d'une compréhension ciblée, centrée sur Jésus, que cette vie n'est pas la seule chose qui compte. La véritable crainte n'atteint que ceux qui ne connaissent pas Jésus et qui devront paraître devant lui quand il siègera sur le trône de jugement du Christ.

La seule vraie sécurité est éternelle et l'insécurité naît d'une vie et d'une éternité sans Jésus-Christ.

Un appel à l'action

Réunis à cette Assemblée générale, notre intention est de continuer à suivre, à la lumière des vérités bibliques promises par Dieu, un chemin de réflexion, de prière et de discussion au sujet des difficultés rencontrées par l'Europe. Il existe de magnifiques possibilités de s'approcher plus près du Seigneur en lui faisant confiance en toute chose et en partageant l'espérance indescriptible que Jésus offre à tous. Nous invitons nos frères et sœurs évangéliques à nous rejoindre.

Faisons route ensemble pour :

  1. Devenir de plus en plus capables de nous emparer de toute pensée de peur pour l'amener chaque jour captive et faire confiance au Seigneur en dépit de tous les problèmes qui peuvent survenir. Nous voulons être un peuple plein de gratitude, qui attend de bonnes choses de notre Père céleste, mais qui jouissent de ses verts pâturages même dans la vallée de l'ombre de la mort.
  2. Vivre ouvertement notre espérance et nos valeurs bibliques sans crainte dans les décisions et les actions entreprises à la maison, au travail, avec nos voisins et dans l'urne électorale.
  3. Trouver de nouveaux moyens pour porter l'espérance de Jésus-Christ autour de nous, sans égard à leurs différences. Partageons des idées créatives et encourageons-nous mutuellement à construire délibérément notre voisinage, afin de répondre aux besoins spirituels, émotionnels et pratiques, et de permettre aux gens de s'épanouir dans l'identité que Dieu leur a donnée. Très souvent, la chose la plus importante que peuvent donner les chrétiens est du temps, du respect et de l'amitié.
  4. Trouver le courage de vivre en étant prêts à faire des sacrifices. Quand le Seigneur le demande, annoncerons-nous la vérité quel qu'en soit le prix ou notre loyauté ira-t-elle à d'autres ?
  5. Prier avec audace pour que les autorités soient en mesure d’assumer la responsabilité que Dieu leur a donnée de servir la communauté, renforcer la paix, la justice et la droiture, veiller à ce que les plus vulnérables soient protégés et fournir à tous la possibilité de s'épanouir dans la liberté.
  6. Trouver des moyens d'entrer en partenariat avec les autorités aux échelon local, national et européen pour bénir la société et renforcer la sécurité de tous, mais également pour ne pas craindre de les confronter quand nous estimons qu'elles ont tort, les amener à voir les choses sous l'angle de Dieu et leur suggérer les mesures appropriées à prendre.
  7. Communiquer une confiance et une foi fermes que le mal prendra effectivement fin, afin de vivre ouvertement, de montrer l'exemple et prêcher une eschatologie de la grâce, qui n'enseigne pas la peur mais enseigne au contraire la résilience, la constance, la foi, la joie et le plaisir d'attendre la venue de notre Seigneur en qui toutes choses seront renouvelées, la vie et l'amour véritables restaurés, les larmes prendront fin et la peur sera abolie.

Bad Blankenburg, 14 juin 2019

Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
Alliance évangélique européenne
Consultez également
Nationalisme, populisme, politiques et identité des évangéliques

Nationalisme, populisme, politiques et identité des évangéliques

Contribution de l'alliance évangélique européenne (EEA), extrait du projet Issachar...

22 mai 2019
RGPD, Faites le point !

RGPD, Faites le point !

Mon association est-elle en conformité avec le RGPD ?Le Règlement Européen de Protection des...

Nancy LEFEVRE
3 octobre 2019
Centre évangélique & CNEF, quel partenariat ?

Centre évangélique & CNEF, quel partenariat ?

Pour la première année, le CNEF est partenaire du Centre évangélique ! Pourquoi ? On vous...

Romain CHOISNET
6 septembre 2019
J'ai été approché par le mouvement "l'Église du Dieu tout-puissant"

J'ai été approché par le mouvement "l'Église du Dieu tout-puissant"

Un jour normal, un petit tour sur Facebook, comme 22 millions de personnes le font au quotidien...

Romain CHOISNET
4 juillet 2019
Le CNEF reçu par le ministre de l'Intérieur

Le CNEF reçu par le ministre de l'Intérieur

Mardi 14/05/2019, Mr Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur, a reçu le CNEF, représenté...

Romain CHOISNET
15 mai 2019
WE du Groupes des référents jeunesse

WE du Groupes des référents jeunesse

Co-construire un réseau pour servir une vision !C’est sur ce slogan que s’est basé la 1ère...

Christophe MARTIN
3 mai 2019
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus