Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
Retour
Lettre aux parents chrétiens

Lettre aux parents chrétiens

Chère mère, cher père,

Nous voulons pour nos enfants ce que nous estimons le meilleur.

Ce meilleur, nous voulons le construire sur la base de nos valeurs communes de dignité, de respect et de valorisation de la vie humaine. Ce sont elles, entre autres, qui alimentent l’éducation de nos enfants.Cette éducation se doit de les pré-parer à devenir des citoyens à part entière, lucides et responsables, capables d’interagir en autonomie dans le société qui est la leur.

En tant que parents, nous sommes les premiers concernés et responsables prioritaires du devenir de nos enfants. Nous ne voulons sur-tout pas qu’ils deviennent le terrain d’expérimentation de certaines théories ou principes qui vont à l’encontre de nos valeurs personnelles. Tel un grand trésor qui nous a été confié, nos enfants doivent être le sujet de notre plus grande attention et protection : que ce soit à la maison, à l’école, au sein des activités de loisirs ou au cœur de toute communauté.

Actuellement, plusieurs parents s’inquiètent, et même s’alarment en face des orientations prises par un certain nombre d’établissements scolaires au sujet du contenu des trois jours obligatoires sur l’éducation à la sexualité (1). Certaines interventions et choix de supports (films, ouvrages, spectacles...) peuvent être inappropriés et perturbant pour un certain nombre d’enfants. De plus, depuis quelques an-nées, des courants interprétant l’identité de la personne humaine à travers une multiplicité de genres sont introduits à l’école. Certains ouvrages scolaires inscrivent même dans leurs pages des théories comme étant des vérités. Par exemple nous trouvons dans un manuel d’histoire-Géo de 4ème (2) l’affirmation suivante : « La sexualité renvoie à nos préférences et orientations amoureuses. Elle n’est pas déterminée par notre sexe, mais librement choisie ».

Devant ce qui est enseigné comme vérité à nos enfants, nous ne pouvons rester passifs ou fatalistes. Leur avenir et leur identité sont influencés par ce qu’ils reçoivent à l’école et dans d’autres lieux.

Nous, associations signataires de cette lettre, voulons vous interpeller à prendre le temps, en tant que premier éducateur de votre enfant, de vous tenir informés au sujet du contenu des programmes que votre enfant aura à suivre au cours de son année scolaire.

Vous êtes en droit d’intervenir, dans un esprit constructif et paisible auprès des enseignants et chefs d’établissements car il est inscrit dans le code de l’éducation (Art L111-2) : « Les familles sont associées à l’accomplissement de ces missions... L’État garantit le respect de la personnalité de l’enfant et de l’action éducative des familles. »

Le droit des parents à la liberté de conscience, de pensée et de religion doit être respecté par l’État et en particulier par l’Éducation Nationale. Sans oublier que l’autorité parentale couvre également le domaine moral de l’éducation parentale (3).Pour mieux connaître vos droits en tant que parents, le CNEF (4) a édité un livret intitulé « Libre de le dire a l’école » (5). Nous vous encourageons donc à vous informer sur le contenu de certains sites vers lesquels vos enfants sont orientés. Il s’agit en particulier des sites onsexprime.fr et matilda.education.fr

Nous vous encourageons à toujours parcourir les livres de contes et d’histoires proposés à vos petits.

Certains sont destinés à transmettre des principes contraires à ceux que nous désirons laisser à nos enfants. Pour exemple, dans le conte « La princesse qui n’aimait pas les princes » de Alice Briere-Haquet, la conclusion est : « La princesse et la fée allèrent s’installer dans le pays d’à côté. Elles ne purent pas vraiment se marier, et pour faire des bébés, ce fut un peu plus compliqué... Mais toutes les deux, elles vécurent très heureuses. Et c’est ainsi que doit s’achever tout véritable conte de fées. »

Nous vous encourageons aussi à bien examiner les messages véhiculés par les spectacles ou films d’animation proposés à vos enfants.

Nous vous encourageons, selon vos possibilités, à vous impliquer dans les associations de parents d’élèves afin de représenter les familles chrétiennes dans ces instances.

Afin de ne pas rester seuls dans vos démarches, vous pouvez aussi vous rapprocher et vous impliquer dans une Association Familiale Protestante (AFP) (6). Notre appel veut être l’écho du premier principe de la convention des droits de l’enfant, qui est qu’en tout l’intérêt supérieur de l’enfant doit primer. Nous vous remercions pour votre considération devant notre interpellation, croyant que vous saurez agir au mieux pour le bien de vos enfants. Nous nous tenons à votre disposition pour toute information ou question.

(1) Code de l’éducation - Article L312-16

(2) Manuel Hatier 4ème p. 362 363 (Hist Géo EMC 2016)

(3) Déclaration universelle des droits de l’homme de l’ONU, art.26-3 «les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d’éducation à donner à leurs enfants » / Pacte International des droits civiles et politiques de l’ONU, art 18-4 qui engage les états à respecter la liberté des parents, de faire assurer l’éducation religieuse et morale de leurs enfants conformément à leurs propres convictions / Code civil, art 371-1 sur l’autorité parentale qui inclut la protection de l’enfant « dans sa moralité».

(4) Conseil National des Évangélique de France - https://www.lecnef.org

(5) Pour le commander - http://libredeledire.fr/ecole/

(6) Annuaire des AFP locales -https://www.afp-federation.org/annuaire-des-afp

Consultez également
Ensemble prions pour les Églises en Algérie

Ensemble prions pour les Églises en Algérie

Chers frères et sœurs,Depuis la semaine dernière, les persécutions contre les Églises en Kabylie...

ASSOCIATION DES CHRÉTIENS NORD AFRICAINS (ACNA) ORGANISME
22 octobre 2019
Lettre aux parents chrétiens

Lettre aux parents chrétiens

Chère mère, cher père,Nous voulons pour nos enfants ce que nous estimons le meilleur.Ce...

9 septembre 2019
Principes éthiques non identifiés

Principes éthiques non identifiés

Communiqué de presse du Comité protestant évangélique pour la dignité humaine (CPDH) suite à la...

CPDHCOMITÉ PROTESTANT ÉVANGÉLIQUE POUR LA DIGNITÉ HUMAINE ORGANISME
24 juillet 2019
Multiplier les vocations : journée pasteurs

Multiplier les vocations : journée pasteurs

Une réflexion théologique et pratique pour les pasteursDes interventions :- état des lieux de la...

FACULTÉ LIBRE DE THÉOLOGIE ÉVANGÉLIQUE (FLTE) ORGANISME
29 mai 2019
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus