Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
Retour
Le 8 janvier 2019
Affaires de pédophilie et Églises évangéliques

Affaires de pédophilie et Églises évangéliques

Discours à l’assemblée plénière du CNEF, décembre 2018, Etienne LHERMENAULT, président du CNEF

Nous sommes tous atterrés par les révélations récentes d’affaires de pédophilie dans l’Église catholique. Nous compatissons pour les victimes de ces crimes abjects.

Mais il se pourrait que beaucoup parmi nous (évangéliques) ne se sentent guère concernés, parce que c’est l’Église voisine, habituellement très critiquée dans nos rangs. Nous aurions pourtant tort de ne pas prendre la chose plus au sérieux pour deux raisons.

D’abord parce que ce qui affecte l’Église catholique rejaillit sur tout le christianisme. Et ce n’est pas une simple question de réputation des chrétiens qui est en cause, mais de mauvais témoignage rendu à Celui qui nous a sauvés.

Ensuite parce que les évangéliques que nous sommes n’ont guère de leçons à donner.

Entre les scandales d’adultère mis en lumière par le mouvement #metoo chez des pasteurs évangéliques de premier plan aux USA et les rhétoriques agressives faites de racisme, d’homophobie, de rejet des immigrés... qui séduisent des cohortes d’électeurs évangéliques au Brésil et aux USA, il n’y a vraiment pas de quoi pavoiser. Et se désolidariser à peu de frais de l’attitude de nos coreligionnaires parce qu’ils sont de l’autre côté de l’Atlantique serait minimiser l’universalité de la condition humaine, en particulier en ce qui concerne la propension au péché. Les informations indirectes et partielles qui me parviennent me laissent malheureusement penser que, dans nos Églises évangéliques, il existe aussi des pasteurs et responsables qui ne sont pas indemnes de fautes graves. Et si je n’ai pas connaissance de faits avérés de pédophilie, j’ai entendu parler d’escroquerie, d’harcèlement sexuel et d’immoralité.

Je crois qu’il nous faut garder d’être naïfs, le péché nous environne et il n’est pas si facile de nous en débarrasser.

Ce que je crois, c’est que nous payons tous, catholiques, évangéliques et athées, un lourd tribut à l’hypersexualisation d’une société qui a cru trouver dans la libération des mœurs un remède à son mal-être et à ses aspirations. Or cette société récolte, quelques décennies plus tard, et nous avec elle, une tyrannie des désirs qui asservit et qui s’exerce au détriment des plus vulnérables. Ce qui m’attriste et m’inquiète, c’est qu’elle s’exerce jusque dans des foyers chrétiens qui paraissent au-dessus de tout soupçon.

Il me semble que la triste situation de l’Église catholique constitue un avertissement : si nous n’y prenons pas garde, certains des nôtres se laisseront aussi entraîner, feront des victimes, et c’est d’abord à elles que je pense, seront cause de scandale et saliront le nom de Christ. Pour mieux résister au péché, il nous faut tendre la main à ceux de nos collègues qui pourraient se trouver en situation de tentation et aider ceux qui auront connaissance de crimes sexuels à agir de façon sensée.

Le Comité représentatif du CNEF juge important dans ces circonstances de mener deux initiatives, (votées favorablement par l’Assemblée plénière du CNEF le 11 décembre 2018) :

Envoyer une lettre à l’ensemble de nos membres pour les rendre sensibles à cette problématique et leur rappeler les obligations juridiques de tout ministre du culte qui a connaissance de faits de cette nature ;

Réunir un groupe de travail composé des différentes familles spirituelles du CNEF pour mettre au point une déontologie pastorale dont chaque union pourra se saisir ou s’inspirer pour faire des recommandations à son corps pastoral.

Etienne LHERMENAULT, président du CNEF

Consultez également
Fin de l'état d'urgence... quels changements pour les cultes ?

Fin de l'état d'urgence... quels changements pour les cultes ?

L’état d’urgence sanitaire en France a pris fin vendredi soir (sauf en Guyane et à Mayotte). Le...

CONSEIL NATIONAL DES ÉVANGÉLIQUES DE FRANCE (CNEF) ORGANISME
11 juillet 2020
Déconfinement : point d'étape du 25 juin

Déconfinement : point d'étape du 25 juin

Lettre aux membres du CNEF, envoyée le 25 juin 2020Nous vous informons que notre courrier au...

CONSEIL NATIONAL DES ÉVANGÉLIQUES DE FRANCE (CNEF) ORGANISME
26 juin 2020
Reprise des cultes, lettre ministre de l'Intérieur

Reprise des cultes, lettre ministre de l'Intérieur

Lettre du CNEF à l'attention du ministre de l'Intérieur, Mr CASTANER, le 22 juin 2020.Monsieur...

CONSEIL NATIONAL DES ÉVANGÉLIQUES DE FRANCE (CNEF) ORGANISME
19 juin 2020
Forts dans la tempête

Forts dans la tempête

Témoignage de Christian BLANC, président du CNEF, le 5 juin 2020.« Forts dans la tempête » : ce...

Christian BLANC
12 juin 2020
Les enjeux pour la suite, dans une perspective biblique

Les enjeux pour la suite, dans une perspective biblique

Discours de Christian BLANC, président du CNEF, à l'assemblée plénière du 9 juin 2020.Cette...

Christian BLANC
10 juin 2020
L’impatience maîtrisée, par Christian BLANC

L’impatience maîtrisée, par Christian BLANC

“Je comprends l’impatience des ministres du culte, de toutes les confessions… J’entends le...

Christian BLANC
25 mai 2020
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus